Historique

Une belle histoire qui commence en 2007.

L’équipe de baseball les « Black Rickers » est née au sein du scoutisme. En effet, c’est lors d’un camp louveteaux de la 51ème RP de Noucelles que l’idée du baseball à Braine-le-Château a émergée. Ce camp avait pour thème « La légende des Rickers », vikings futuristes ayant pour but de sauver la planète du manque d’eau dont elle sera victime dans les années 2050. Le nom « Rickers » semblait alors convenir parfaitement au nom de cette nouvelle équipe, la couleur « Black » ayant été rajoutée par la suite.

C’est Sébastien Engelman et Xavier Raymond, ayant chacun vécu une expérience aux Etats-Unis, qui échangèrent les premiers leurs impressions face à divers sujets et notamment celui du sport en général. Ils décidèrent alors de récupérer leurs vieux gants de baseball ramenés du pays et de se faire quelques passes comme beaucoup le font là-bas. Prenant tous deux goût à ce nouveau passe-temps, ils eurent l’idée de le reproduire chaque dimanche en rameutant de plus en plus de personnes.

C’est ainsi que les « American Sundays » virent le jour en avril 2007.

Cherchant chaque semaine des espaces pour jouer, c’est après avoir arpenté plusieurs parcs communaux de la région que l’équipe trouve l’ »International St John School » au sein de laquelle se trouvait un véritable terrain de baseball. Après deux mois, l’équipe se composait déjà d’une douzaine de membres se réunissant là-bas tous les dimanches pour ce qui s’appellera désormais « les entrainements ».

Mais il restait encore un détail important à régler : personne ne connaissait réellement les règles de ce sport des plus stratégiques.

C’est à cette période que Frédéric Mumenthaler intervient. Ancien animateur de l’unité de Noucelles, il avait eu l’occasion de jouer au sein d’une véritable équipe de baseball à Bruxelles. Sans attendre, il rejoint le projet et s’implique de manière à développer l’équipe au niveau sportif. Vers la fin de l’été 2007, l’équipe compte près d’une vingtaine de membres.

C’est alors que la décision d’inscrire l’équipe en compétition pour 2008 tombe.

Malheureusement, un peu plus tard, l’International St John School décide de ne plus accepter l’équipe sur leur terrain. Un arrangement fut alors trouvé avec le Collège Cardinal Mercier de Braine-l’Alleud pour utiliser des surfaces nécessaires à ce sport. Mais, avec tous ces événements, chacun savait que la saison était, dès lors, compromise.

Pourtant, vers la fin de l’été 2007, un petit groupe, dans lequel figuraient principalement des fondateurs du projet, se distinguait en constituant les premiers représentants du club au sein de la Ligue Francophone de Baseball et de Softball Belge. Quelques mois plus tard, c’est au tour de notre propre ASBL de voir le jour.

En dehors du fait de ne pas pouvoir exploiter un terrain, rien ne semble impossible à cette jeune équipe et le projet continue de grandir de jour en jour.

Durant l’hiver, la commune de Braine-le-Château, ne pouvant encore offrir un espace à exploiter, donne au club la possibilité d’utiliser la salle omnisports afin qu’il puisse continuer à développer le projet au chaud.

A cette même époque, quelques filles, désireuses de s’adonner à ce sport, viennent observer les entrainements. A leur demande, elles ont pu participer à quelques entrainements de base mais l’encadrement et l’infrastructure nécessaires à cet apprentissage manquaient cruellement.

A l’aube du printemps 2008, le club de Baseball et de Softball des « Phoenix » de Louvain-la-Neuve offre la possibilité aux « Black Rickers » de jouer leurs matchs « home » sur leur terrain. C’est également le début d’une amitié entre ces deux clubs qui semble, à ce jour, ne pas vouloir céder.

Pendant qu’une trentaine de garçons démarrent leur première saison de baseball, l’équipe de softball des « Phoenix », manquant de joueuses, propose de prendre en charge l’entrainement des filles et leur suggère alors de participer à leur saison 2008. Elles se retrouvent alors, après deux mois d’entrainements, au centre d’un championnat qui leur donnera l’occasion de se forger une belle expérience.

Début avril, Sophie Leroy, une ancienne joueuse des « Sea Horse », se propose de coacher les jeunes débutantes sur des terrains communaux de Braine-le-Château afin de mieux les préparer aux matchs.

Le championnat se termine alors que quelques filles rejoignent les entrainements et que d’autres souhaitent encore faire partie de l’équipe.

Septembre 2008 voit le projet se concrétiser et l’équipe de Softball dames compte désormais une vingtaine de filles encadrées par de véritables coaches : Sophie Leroy et Adeline Mumenthaler, cette dernière ayant déjà participé au championnat 2008 avec l’équipe des garçons.

A ce jour, le « Black Rickers » Baseball et Softball Club compte plus d’une cinquantaine de membres encadrés et coachés dans le but de participer aux prochains championnats de la Ligue.